Si vous êtes jeune et vous voulez travailler en Australie, il vous faut Visa Working Holiday ou WHV.
De quoi s’agit-il ? Etes-vous éligible pour l’obtenir ?

L’entrée dans un territoire étranger requiert souvent une demande de visa pour le visiteur. C’est le cas pour l’Australie ! Il existe différents types de visa pour ce pays notamment l’autorisation de voyage électronique ou ETA, l’eVisitor, et le Working Holiday Visa (Visa Vacances Travail).
Ce dernier est un visa permettant aux jeunes de voyager dans l’Australie tout en ayant la possibilité d’étudier et de travailler pour financer leur séjour.

Carte du monde, planisphère
Crédit photo : Pixabay

Le Visa Working Holiday , c’est pour qui ?

Le Visa Working Holiday ou WHV est tout d’abord un visa temporaire. Il ne s’agit pas d’une autorisation pour rester sur une longue durée.
Ce visa offre une opportunité destinée aux jeunes âgés de 18 ans à 30 ans d’exercer une activité professionnelle et d’étudier en Australie. La durée du WHV est plus longue comparée aux autres visas touristiques.  Si le visa eVisitor, par exemple, n’est valable que pour 3 mois, celui-ci permet au visiteur de rester pour un an. De plus, en respectant certaines conditions, il est renouvelable pour 2 ans.

Le premier visa n’est réalisable que si vous êtes situé en dehors du territoire australien. Cela signifie que si vous êtes déjà à l’intérieur du pays, c’est un renouvellement de visa que vous devez effectuer.
La demande requiert le payement d’un tarif élevé à 485$.

Quelles sont les conditions pour obtenir un WHV ?

Vous avez toujours rêvé d’étudier en Australie mais vous ne savez pas comment financer vos études ? Le Working Holiday Visa est fait pour vous. Comment savoir à présent si vous êtes éligible ?
Consultez ces conditions et si vous les remplissez, déposez votre demande de visa working holidays.

  • Votre nationalité

Il est essentiel de noter que ce type de visa n’est pas accordé à tous types de nationalité. Vous devez donc être un ressortissant des pays suivants si vous voulez obtenir ce visa : France – Allemagne – Belgique – Canada – Corée du Sud – Danemark – Estonie – Finlande – Grande-Bretagne –  Hong Kong- Irlande du Nord – Italie – Japon – Malte – Norvège – Pays- Bas – République de Chypre – République d’Irlande – Suède – Taiwan.

Vous devez donc être en possession de passeport et autres pièces d’identités issus de l’un de ces pays. De plus, votre passeport ne doit pas être expiré 6 mois après votre retour. Vous ne pouvez exécuter une demande qu’à condition que six mois après votre sortie de l’Australie, votre passeport reste valide. Cela signifie que si votre retour est prévu pour le 06/01/2022, votre passeport devrait expirer à une date ultérieure au 06/07/2022. Votre numéro de passeport ainsi que sa date d’expiration sera renseignée lors de votre demande de visa.

  • Votre âge

Comme mentionné plus haut, le visa working Holiday est destiné aux jeunes âgés de 18 à 30 ans. Néanmoins, une exception est faite aux visiteurs de nationalité canadienne, française et irlandaise. Ces personnes ont la possibilité d’obtenir ce visa jusqu’à l’âge de 35 ans.

Si vous n’êtes ni français ni canadien et pas irlandais, il est à noter que vous restez éligible même si vous réalisez votre demande à la veille de vos 31 ans. Si votre nationalité figure parmi les 3 cités plus haut, vous êtes également éligible si vous avez 36 ans après votre dépôt de demande.

  • Votre fond

L’une des principales contraintes lorsqu’on voyage est le manque de fond. Le coût du visa s’élève à 485$. Votre permission de travail est une grande opportunité pour vous de gagner en fond et de financer votre étude. Néanmoins, en plus de ceux qui ont été cités, vous devez prévoir d’autres dépenses notamment liés à votre logement, votre alimentation, transport, etc. De plus, vous devez être en mesure de quitter le pays à la fin de votre séjour.

Pour obtenir un visa Working Holiday, vous devez donc être en possession d’une somme de 5 000 $. Cela doit être prouvé lors de votre dépôt de demande en ligne. Il vous serait demandé en effet de montrer une capture de votre compte en ligne ou encore vous serez amené à montrer un relevé bancaire.

  • Votre santé

L’Australie est un pays strict en ce qui concerne la santé. Lors de votre demande de WHV, on vous posera des questions en rapport avec votre état sanitaire. Le résultat de votre visa pourra en dépendre. Aussi, si cela s’avère nécessaire, il vous serait demandé de passer des examens médicaux. L’exigence de ces examens pourrait également dépendre de votre pays d’origine.

Le Coronavirus a depuis quelques mois incité des pays à fermer leurs frontières. Ceux qui sont ouverts aux visites prennent des mesures sévères pour empêcher la propagation de l’épidémie. Dans le cas de l’Australie, les visiteurs doivent effectuer des radios de poumons lorsqu’ils proviennent de « pays à risque ».

Que peut-on faire avec un Working Holiday Visa ?

Vous êtes éligible pour la demande du WHV. Qu’est-ce que ce visa vous permet de faire ?

  • Le Working Holiday Visa vous permet d’étudier :

Les pays anglophones sont réputés pour leur qualité d’enseignement. De plus, si vous voulez renforcer votre compétence dans un domaine et en anglais, il n’y a rien de mieux que de le réaliser dans un pays comme l’Australie. Ce visa, en effet, vous permet d’étudier pour une durée de 4 mois. Au cours de cette durée, vous aurez la possibilité de choisir entre des études à temps plein ou seulement à temps partiel.

  • Le Working Holiday Visa vous permet de travailler :

Plus que les études, le WHV est un visa qui est destiné à ceux qui veulent exercer une activité professionnelle en Australie pour une courte période (un an). Sauf par exception ou sous certaines conditions, une personne n’est autorisée à travailler que pour 6 mois chez un employeur grâce au visa Working Holiday. Cette durée est comptée à partir du moment où le contrat de travail a démarré. Cela signifie qu’à la fin de cette période vous ne pouvez plus travailler pour cet employeur. Vous pouvez néanmoins renouveler ce contrat sous certaines conditions.

Le visa de travail et de vacances vous permet de travailler en temps partiel, en plein temps, ou encore en freelance. Aussi, ce visa vous permet d’effectuer du bénévolat.

Puis-je renouveler mon Working Holiday Visa ?

Le Working Holiday Visa est un visa temporaire. Beaucoup se demande donc s’il est possible de renouveler ce visa pour pouvoir rester sur une plus longue durée. La réponse est : OUI ! Vous pouvez renouveler votre WHV pour un an. Toutefois, vous devez remplir certaines conditions :

  • Vous ne devez pas dépasser l’âge convenu lors de votre deuxième demande c’est-à-dire 18 ans à 30 ans ou 35 ans pour la France, l’Irlande et le Canada.
  • Être en possession d’un passeport valide. Cela signifie qu’il ne doit pas être expiré 6 mois après votre sortie du territoire.
  • Vous devez avoir travaillé dans les domaines suivants pour 3 mois : l’agriculture, la construction, l’horticulture, la pêche et les mines.

Contrairement à la première demande de visa, la seconde est plus facile. Vous pouvez l’effectuer même en étant depuis l’Australie. Il vous suffit d’attendre dans le pays jusqu’à l’obtention de votre visa. Dans le cas où vous réalisez votre demande en dehors du territoire australien, vous devez attendre la réponse du gouvernement avant de revenir en Australie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *