Interview : 24h dans la vie d’une femme connectée – Clémentine de Pop in the City

Femme de pop in the city
Source

Après un an d’interviews Girl and Geek, voici un nouveau format d’interviews : pour changer des questions classiques et traditionnelles, nous vous proposons de découvrir le quotidien des créatrices d’entreprise et de passer 24 heures à leurs côtés.

Pour débuter cette nouvelle série d’interviews, voici le portrait de Clémentine, cofondatrice de Pop in the City, une startup qui organise des courses urbaines et féminines qui rassemblent entre 400 et 700 femmes pour un événement touristique et sportif d’une journée dans une ville européenne.

Vous voulez en savoir plus ?
Pour cela, il suffit de passer une journée avec Clémentine.

Mamie Vlin : Bonjour Clémentine et merci d’avoir accepté cette interview. Pour commencer, pourriez-vous vous décrire en quelques mots et nous parler aussi de votre entreprise ?
Clémentine : Bonjour ! Je m’appelle Clémentine et j’ai eu l’idée avec trois amies de lancer une startup dont l’objectif est de créer des aventures urbaines à destination des femmes : Pop In the City, mais aussi des entreprises : Pop In Entreprise, sous la forme de raids urbains composés de challenges artistiques, sportifs, culturels, extrêmes et solidaires.
Tous les challenges sont des activités participatives créées avec des intervenants locaux (artistes, chefs, associations sportives, artisans, etc…). On appelle cela du tourisme expérientiel.
Clémentine, de Pop in the city (c) popinthecity.com 
Mamie Vlin : C’est très original comme concept, ça donne envie de venir tester une de vos prochaines courses ! Passons ensuite à l’interview “24 heures dans la vie d’une femme connectée”. Nous avons hâte de découvrir votre journée-type ! 
Le matin
Clémentine : “J’ai besoin de beaucoup de sommeil et j’ai la chance de très bien dormir. Le réveil est donc précieux !! Depuis plus de 10 ans je me réveille avec le réveil lumière Philips et des petits gongs. Je bois un jus de citron, je me douche et ensuite je mets de la musique pour le petit déj que je partage avec mon ami argentin – et donc de nombreux matés et discussions animées dès le matin.”

En allant au boulot
Clémentine :Le trajet pour le bureau est un grand moment de la journée : je suis à vélo, et je pars de chez moi à Chateau Rouge pour aller à Nation dans le 20e. Je prends tous les boulevards des marchés (Belleville, Ménilmontant, Dumas), il faut être hyper concentrée pour n’écraser personne, ne rouler sur aucune cagette, éviter les camions de livraison, les caddies, les piétons qui traversent le nez sur leur téléphone, les automobilistes exaspérés… Mais pour rien au monde je ne le ferai en métro !! Arrivée au bureau, un thé, un échange sur la soirée de chacune (on est 11), et hop au boulot !”

A midi
Clémentine :La pause déjeuner c’est soit pour aller à l’escalade (on a une salle à deux pas du bureau), soit un resto : nous avons 2 super restos à côté, et du mal à en changer : la Petite Fabrique (rue des Vignoles) et les Pères Pop (rue de Buzenval). Quand je vais à l’escalade en général je mange sur le pouce mes restes de la veille.”

Le site de Pop in the city (c) popinthecity.com

Et c’est déjà l’après-midi
Clémentine :Pour les rendez-vous c’est systématiquement à vélo (mon associée Sophie en scoot, et Marie en métro !). Du coup j’utilise beaucoup le site Buienradar – un site néerlandais qui donne l’évolution de la pluie quart d’heure par quart d’heure, top quand on est à vélo pour éviter la douche !!

J’ai la fâcheuse habitude d’être souvent en retard. C’est un défaut dramatique.

Niveau vestimentaire, nous sommes très décontractées au bureau : chacune s’habille comme elle veut, ça varie pas mal. Certains jours on a envie d’être élégante, d’autre plus sport, parfois on va juste toutes avoir nos règles en même temps, alors on dirait une soirée pyjama… Je plaisante !!!

Je m’occupe de la communication chez Pop In et on utilise pour programmer nos posts instagram l’application Later, vraiment pratique.
Sinon on est des reines du rétroplanning pour ne plus se faire des frayeurs de planning.”

Quand sonne la fin de la journée de boulot
Clémentine :On finit la journée à peu près toutes vers 18h30-19h30, le bureau se vide… Je reprends mon vélo et je fais le chemin inverse ! Il m’arrive de moins en moins souvent d’aller à l’escalade le soir. Pas de rituel en rentrant à la maison, je n’ai pas d’enfants, peut-être un peu de lecture en cuisinant ou de la musique.”

Quoi de prévu pour le dîner
Clémentine : “Ça dépend vraiment ! J’ai souvent un verre avec des copains, mais ça m’arrive aussi beaucoup de dîner dans mon quartier !
J’ai bien sûr mon resto indien en bas de la maison, mais aussi un couscous et un restaurant africain qui fait des concerts de rock.
Je suis végétarienne le plus possible, ce qui n’est pas toujours évident au resto, alors je cuisine beaucoup à la maison – des currys thaïs ou indiens, des salades…”

Et l’extinction des feux
Clémentine :Ma plus grande victoire est d’arriver à me coucher à 22h30 et de lire… Là je sais que je vais passer une nuit géniale !!”

Et voilà, cette Interview “24h dans la vie d’une femme connectée” est terminée !

Je remercie chaleureusement Clémentine d’avoir accepté de jouer le jeu de cette interview et d’avoir répondu à mes questions.

Un raid féminin avec de Pop in the city (c) popinthecity.com

Pour en savoir plus sur Pop in the city, il suffit de vous rendre sur leur site ou sur leur page Facebook. Les prochains événements auront lieu à Nice (déjà complet), à Gand et dans une ville mystère.

Pop in the City vous propose donc de vivre une expérience originale, un événement décalé pour découvrir une ville européenne à forte identité autrement que par le canal touristique classique. Vos capacités sportives et créatives seront stimulées lors de ce voyage par le biais de challenges inattendus dans des lieux insolites.

Pendant toute une journée, des équipes composées de 2 femmes munies uniquement d’une carte de la ville et d’un roadbook doivent chercher à remplir un maximum de challenges avant de franchir la ligne d’arrivée. Les challenges sont répartis en 5 catégories : Culture, Art, Sport, Solidarité et Extrême, sans parcours prédéfini.

Tout est à découvrir sur place, les challenges sont conservés secrets jusqu’au début du raid. Tout est permis : faire appel aux habitants pour s’orienter, faire du stop, emprunter les transports en commun… C’est la stratégie qui prime, pas le niveau sportif !

En fin de journée, une soirée dans un endroit surprenant réunit popeuses, membres de l’organisation, médias et partenaires.

Nous, on trouve le concept innovant et très sympathique. On adorerait pouvoir tester ça un de ces jours, il faut juste que 2 femmes de l’équipe de rédaction se décident à s’inscrire pour un de leur prochain raids Pop in the city !!

Et vous, ça vous tente ? Vous connaissiez déjà Pop in the City ?

Le mois prochain, nous vous proposerons une nouvelle interview 24h dans la vie d’une femme connectée, avec cette fois-ci le portrait d’une créatrice de lingerie fine !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Written By
More from MamieVlin

Sélection déco : une touche d’indigo pour l’arrivée des beaux jours !

Les beaux jours sont enfin là !   Pourquoi ne pas fêter ça en...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *