Comment bien choisir sa mutuelle ?

Alors que les frais de santé n’ont jamais atteint de tels sommets du fait de la réduction drastique des remboursements, il apparaît évident que de s’octroyer une bonne mutuelle est devenu crucial afin de se sentir sécurisé dans la vie de tous les jours et d’aborder l’avenir avec toujours plus d’optimisme ! Là encore, il faut noter que la plupart des mutuelles, elles aussi, voient leurs tarifs littéralement monter en flèches, pour des prestations souvent très inégales, il est donc hyper important de savoir comment bien la choisir et de bien avoir conscience de ce pour quoi l’on paye au final.
Au cours de ce contenu, nous allons survoler tout un ensemble de critères qu’il va falloir prendre en considération, en fonction de votre profil et de vos besoins, afin de payer le prix juste et d’être couvert correctement.

Homme sous un parapluie rouge

Bien définir quel est votre profil, c’est fondamental

Il va de soi  qu’en fonction de nombreux facteurs, la mutuelle idéale pour vous ne sera pas forcément la même et nous allons lister l’ensemble des critères à prendre en considération pour mieux faire correspondre les frais engagés et les hypothétiques remboursements auxquels votre mutuelle vous donnera droit, le jour où vous en aurez besoin.

Tout d’abord, tenez compte de votre âge, c’est peut-être bête à dire, mais c’est néanmoins un point crucial, car en fonction de ce dernier, vous allez nécessairement rencontrer des situations variables et devoir envisager des soins qui seront de nature et de profondeur différentes.

Pour faire simple, si vous êtes une personne plutôt jeune et avec une santé de fer, vous pourriez vous suffire d’une mutuelle qui ne propose que des garanties minimales. Ne perdez cependant jamais de vue que les besoins en matière de santé vont, par la force des choses, évoluer dans le temps, mais sachez qu’il sera toujours temps de faire évoluer votre contrat au fil du temps…

Par extension, il faut aussi envisager le choix de votre mutuelle par rapport à votre état de santé ; encore une fois, cela peut paraître évident, mais comprenez bien que si vous souffrez d’une maladie chronique, si vous avez des soucis dentaires, si vous avez tendance à sentir votre vue qui baisse, ou ce genre de chose, alors ce seront des choses dont il faudra largement tenir compte. Si vous avez par exemple plutôt tendance à consulter un ou des spécialistes de manière régulière, cela peut entraîner des dépenses que vous serez bien content de voir réduites par le biais de votre mutuelle.

Ensuite, bien sûr, considérez aussi votre situation familiale, dans la mesure où certaines mutuelles vont couvrir tout ou partie du foyer, alors que d’autres se borneront à seulement assumer les frais qui vous seront imputés à vous exclusivement.

Enfin et pour finir, car c’est aussi le nerf de la guerre si l’on peut dire, considérez également vos moyens financiers. Nous l’avons signalé plus tôt mais effectivement les tarifs pratiqués par les sociétés mutualistes peuvent aller du simple au quadruple et même plus encore, le mieux est donc de bien savoir où vous mettez les pieds et vous assurer que vous ne grèverait pas votre budget au-delà du raisonnable, surtout si, au fond, vous n’en retirez pas des avantages réguliers et à la hauteur de vos attentes…

Quels sont les postes de remboursement à surveiller de près lorsque vous faites votre choix ?

La plupart du temps, on peut « réduire » les remboursements d’une mutuelle à 4 pôles principaux, qui représentent de 92 à 95 % des remboursement totaux observés par l’ensemble des mutuelles sur le territoire français. Il sera donc très important que vous vous penchiez tout spécifiquement sur les articles ou les paragraphes relatifs à ces postes de remboursement, afin encore une fois, de bien savoir ce que vous payez et les avantages que cela va vous valoir le jour où vous aurez à en bénéficier.

Le premier poste est évidemment ce que l’on appelle la médecine de ville, car ce type de soins est celui auquel les français ont le plus recours au cours de leur vie. Ces prestations ne sont pas toujours prises en charge par l’Assurance Maladie, et le fait de souscrire à une mutuelle va donc vous octroyer une meilleure couverture des dépenses liées à ces fameux soins dits courants.

Stéthoscope sur un bureau de médecin.

Le second poste qu’il va vous falloir prendre en considération, c’est celui des soins dentaires. En fonction de ce que votre dentiste préconisera comme soin pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire, que ce soit de simples visites de routine, la pose d’une couronne, la pose d’un implant ou autres, il est important que vous puissiez avoir une image très claire et très nette de ce que votre mutuelle sera à même de vous rembourser, car souvent, les frais que cela représente sont tout bonnement effrayants. Penchez-vous en détail sur ce point précisément, surtout si vous avez un certain âge et/ou que vous avez régulièrement recours à votre dentiste.

Le troisième poste que nous souhaitons mettre en avant, c’est celui de l’optique, qui englobe évidemment tout ce qui touche aux lunettes, mais aussi tout ce qui a trait aux interventions plus pointues de l’ordre du chirurgical par exemple. Un peu sur le modèle de ce qui se fait pour le volet dentaire, certaines mutuelles sont plus ou moins spécialisées et vous proposeront donc des remboursements plus ou moins importants en fonction des frais que vous allez devoir régler. De nouveau, nous soulignons le fait  que votre profil est très important, par exemple, portez-vous ou bien envisagez-vous de porter des lunettes ou des lentilles, ou bien projetez-vous de vous faire opérer afin d’apporter une correction à votre vue, etc.

Enfin, le quatrième et dernier pôle de remboursement qu’il nous semble primordial de bien surveiller, c’est celui lié aux hypothétiques hospitalisations. Même si l’assurance santé, comme pour tout frais aura la plupart du temps tendance à prendre en charge une partie des frais occasionnés, ce même remboursement peut parfois se réduire littéralement à « peau de chagrin ». Au demeurant, le forfait hospitalier restera le plus souvent à votre charge (saufs cas particuliers que vous pouvez retrouver sur le site Ameli.fr) et ce dernier peut représenter des sommes absolument faramineuses, si bien que nous ne saurions trop vous conseiller de bien vous pencher en détail sur le contenu et les propositions de chaque mutuelle, et n’hésitez pas à demander des précisions pour le cas où un doute vous semble perdurer. En outre, sachez qu’en cas de dépassement d’honoraires ou de frais supplémentaires, là encore l’assurance maladie ne couvrira pas les frais, si bien qu’être bien couvert par votre mutuelle peut s’avérer extrêmement important pour l’équilibre de votre budget.

Quelques points cruciaux à vérifier pour avoir un instantané plus réaliste de votre mutuelle

Le tiers-payant

Certaines mutuelles ne font pas l’avance de ce que l’on appelle le « ticket modérateur » (et notamment chez le pharmacien), ce sera donc à vous de le régler.

Leur position s’explique par l’idée que de leur point de vue, cela rend l’assuré plus responsable et que ce permet en outre moins de gaspillage du point de vue des médicaments (que l’on aura moins tendance à « entasser » dans la pharmacie de la maison).

Les études montrent que ce type de mutuelle incitent moins à la surconsommation de soins, supportent des charges liées au fonctionnement plus faibles, et le plus souvent cela entraîne de fait un différentiel tarifaire (à votre avantage…) qui n’est pas négligeable…

Attention malgré tout, car le fameux tiers payant s’avère obligatoire (renseignez-vous bien pour ne pas être surpris…), dans certains cas précis que nous allons lister ci-après :

– si vous êtes bénéficiaire de la CMU (Couverture Maladie Universelle), de l’ACS (Aide au paiement de Complémentaire Santé)

– si vous avez été victime d’un accident de travail ou bien d’une maladie professionnelle

– si vous entrez dans le cadre d’acte de prévention dans le cadre d’un dépistage (notamment pour le cancer, mais pas seulement…)

– si vous bénéficiez de l’assurance maternité

– si vous souffrez d’une affection de longue durée (ALD)

– si vous êtes hospitalisé dans un établissement conventionné avec l’assurance maladie.

>> Notre rubrique santé <<

Un père avec ses trois enfants dans un champs de coquelicots.

Le niveau de remboursement

Il n’y a pas de règle établie et absolue pour les mutuelles, si bien que pour ce qui est du plafond de remboursement en lien avec chaque type de dépense (dentaire, optique, médecine de ville, ou hospitalisation…), ce dernier peut tout aussi bien être exprimé en Euros, ou bien être exprimé en pourcentage (ce qui vous amènera donc à tenir de véritable compte d’apothicaires…).

Par ailleurs, il est important de noter que ce plafond peut ou non, inclure les remboursements de l’assurance maladie, ce qui change tout, bien évidemment….

La souplesse ou l’adaptabilité du ou des contrats

Chez certaines mutuelles, les contrats sont figés et gravés dans le marbre, ils doivent donc être souscrits tels quels et ne peuvent pas être adaptés au cas par cas.

Il existe cependant d’autres types de contrats qui vont vous permettre d’ajouter (ou de retirer…) certaines options bien précises ; ce sont des contrats que l’on dit « modulables » et qui permettent par exemple d’opter pour un remboursement très important sur le poste dentaire, hospitalisation, ou autre, tout en n’offrant pas un niveau très élevé de garantie pour le ou les autres pôles…

Notons que cet aspect modulable est souvent pris en compte dans le tarif global, si bien qu’il sera rare de trouver un contrat de ce type qui ne soit pas plus onéreux que la moyenne…
Mais tout doit être étudié en fonction de votre profil, comme nous l’avons expliqué plus haut !

Certains tarifs sont encadrés

Certaines mutuelles, parmi les plus importantes le plus souvent, vont se permettre de vous rediriger vers certains professionnels de santé ou des établissements spécifiques, avec lesquels ils ont un contact et ont pu observer qu’ils pratiquaient des prix intéressants par rapport à ce qui se fait sur le marché.

Notez que la plupart de ces mutuelles ont tout mis en place pour vous renseigner à ce propos, et le plus souvent ils ont un service dédié, voire une plate-forme téléphonique, qui est très au fait et qui saura vous orienter vers ces bonnes adresses.

Quelques promotions à ne pas négliger

Le marché de la mutuelle est, comme tant d’autres, de plus en plus concurrentiel, si bien que pour vous attirer vers leur enseigne, il vous sera parfois proposé certaines remises spéciales, qu’il ne faut pas oublier de prendre en compte !

Les frais de dossier lors de la souscription, un, deux, voire trois mois de cotisations gratuits, une certaine somme offerte, cela peut prendre toutes sortes de formes, à vous d’imputer ces « bonus » sur le tarif global qui vous est proposé afin de savoir le prix réel que vous allez payer pour votre mutuelle, cela peut parfois représenter une part intéressante.

Le mot de la fin

Nous espérons que ce petit tour d’horizon des différents facteurs et leviers à bien surveiller avant de faire votre choix pour telle ou telle mutuelle vous aura éclairé sur certains points et vous aura permis d’y voir plus clair.

Nous insistons une dernière fois sur le fait que vous devrez avant tout effectuer votre choix en fonction de votre profil et de votre propre chemin de vie, et sur votre âge bien entendu.

Tâchez d’être prévoyant, sans pour autant l’être de trop, ce qui engendrerait des frais disproportionnés par rapport aux remboursements que vous en retirerez…

N’hésitez surtout pas à creuser un peu via les innombrables ressources qui sont disponibles sur Internet (nous avons déjà cité Ameli.fr), car certaines finesses requièrent que vous preniez bien le temps de tout éplucher dans le détail. N’hésitez pas non plus à lire les avis des consommateurs et à consulter certains comparatifs, là encore, vous pourrez en retirer des informations très intéressantes, qui feront peut-être bien pencher la balance dans un sens ou dans un autre…

signature

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Il n'y a pas encore de commentaire.

Un petit #concours par ici, ça faisait longtemps ! ⁣...

Un petit #concours par ici, ça faisait longtemps ! ⁣...

Leave sparkles ⭐️ ⭐️ ⭐️ #instaquote #quotesoflife #quotesofinstagram #inspoquotes #tgif...

Leave sparkles ⭐️ ⭐️ ⭐️ #instaquote #quotesoflife #quotesofinstagram #inspoquotes #tgif...

Quelle robe de soirée vous va le mieux ? Avez-vous...

Quelle robe de soirée vous va le mieux ? Avez-vous...

Notre credo. Vous êtes d’accord ou pas ?! Qui est...

Notre credo. Vous êtes d’accord ou pas ?! Qui est...

Saviez-vous qu’on utilisait de la bave d’escargot pour créer des...

Saviez-vous qu’on utilisait de la bave d’escargot pour créer des...

Shine bright like Diamonds 💛 #instaquote #quotesoflife #quotesofinstagram #inspoquotes #bringmeback...

Shine bright like Diamonds 💛 #instaquote #quotesoflife #quotesofinstagram #inspoquotes #bringmeback...

Avez-vous notre dernier article sur les escape Game ?! Un...

Avez-vous notre dernier article sur les escape Game ?! Un...

Après quelques mois d’absences, nous revoilà par ici ! On...

Après quelques mois d’absences, nous revoilà par ici ! On...

Précédent
Maquillage clean : comment bien choisir ?
Comment bien choisir sa mutuelle ?