L’école à distance : mieux le comprendre

0

L’école à distance est quelque chose de parfois tabou, étrange voire mal vu par certaines personnes. On y voit des élèves marginaux, malades ou simplement mauvais élèves et il est facile de se perdre dans ces a prioris concernant l’école à distance. Aujourd’hui je vous parle de ce sujet trop méconnu à mon sens, et qui me touche personnellement.

 

Comprendre les causes

Le plus souvent, les élèves en école à distance sont comme vous et moi. Des personnes cherchant à étudier dans le but de passer un diplôme. La seule nuance réside dans le fait que ces personnes étudient depuis chez elle, ou à l’étranger. Les causes de ce choix sont diverses et variées, mais le plus souvent ce sont les suivantes qui motivent ce choix (dans l’ordre) : phobie scolaire, maladies, travail. Dans cet article je vais particulièrement me concentrer sur la phobie scolaire, puisque c’est ce qui me touche.

Réaliser sa phobie scolaire

Réaliser que l’on est face à une phobie scolaire ou à une maladie qui ne nous laissent guère le choix n’est pas toujours facile. Il faut comprendre que cela n’est pas grave, et qu’il y a des solutions (l’école à distance, en l’occurrence). Le mieux étant d’en parler à un psychologue/psychiatre, quelqu’un de compétant pour confirmer ce diagnostique et vous accompagner dans ce choix particulier.

La phobie scolaire est souvent méconnue, et mal-jugée par conséquent. Il est bon de savoir qu’elle est parfois liée à une dépression et ses signes avant-coureur sont généralement les suivants : fatigue chronique inhabituelle, perte ou augmentation anormale d’appétit, repli sur soi-même et peur de l’échec. Ces signes là sont les plus fréquents, mais il faut savoir qu’il n’existe pas qu’un type de phobie scolaire. Chaque être est doué d’une sensibilité différente, à vous d’être attentif. Il n’y a aucune honte à avoir face à cela, l’école à distance est une solution comme une autre qui offre beaucoup d’avantages.

Organiser l’école à distance

On a tendance à penser que l’école à distance est une solution de facilité, et qu’il n’y a pas beaucoup de travail à faire, ou au contraire trop, à tort. Cela demande beaucoup de rigueur et d’organisation pour s’en sortir. Vous pouvez décider de travailler avec un professeur particulier ou un ami/de la famille qui pourra vous aiguiller ou encore travailler seul. C’est sur ce point que je vais appuyer puisque, encore une fois c’est mon cas.

agenda

Travailler seul à mon sens demande trois grandes lignes d’ordre : planning, environnement et repos. Le planning s’articule généralement naturellement. A vous de l’adapter à vos besoins en y ajoutant les matières. Le mieux est de créer un planning annuel ou mensuel où vous placerez vos matières, comme vous l’auriez fait dans un établissement scolaire. Je vous conseille également vivement de privilégier la qualité à la quantité, contrairement à l’école ordinaire. Mieux vaut 3h de vrai travail intensif que 6h de cours à moitié endormi ! Cela nous amène au second point, le repos. Écoutez votre corps, si vous êtes fatigué ne vous y forcez pas : allez vous reposer. A l’école, on a tendance à vouloir se forcer (et à être forcé, eh oui bonhomme “si tu ne travailles pas tu n’auras pas de boulot…”), hors cela est mauvais : ressourcez-vous, écoutez-vous et votre travail n’en sera que plus efficace !

L’environnement est également un facteur de taille. Ainsi organisez-vous un petit bureau ou un coin travail, une pièce au calme et à l’abri du passage est idéale pour de bonnes conditions de travail. Il faut tenir un rythme régulier, notamment pour envoyer ses devoirs à la date promise (environ 20-30 devoirs par trimestre) et avancer régulièrement dans son programme.

Bien vivre sa scolarisation à distance

On pense souvent que la vie sociale sera entièrement coupée ou encore que l’état de la personne empirera, à tort à nouveau. L’école à distance offre autonomie, calme et sens de l’organisation, cela aide à grandir et à s’organiser davantage. De plus, on s’offre plus de temps pour guérir ou apprivoiser cette phobie scolaire/ses maladies. Ne voyez pas l’école à distance comme une torture anti-sociale ou une torture de travail, c’est au contraire un élément très positif et une bonne expérience à avoir pour gagner en autonomie !

 

Enfin, je conclurai sur la note suivante : écoutez vos besoins. On stigmatise beaucoup l’école à distance, on le voit comme un ennemi. Ou quelque chose qui vous fera échouer à tous les coups or cela est faux, encore une fois pourquoi les autres y arrivent et pas vous ? Avec de la motivation, c’est tout à fait possible.

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Mia, blogueuse beauté eurasienne et surtout éternelle passionnée. Elle aime les chats, bloguer, prendre des photos, et surtout écrire des revues. Secrètement, elle se justifie sur son blog à propos de ses achats compulsifs... Comprenez-la, ça n'est pas de sa faute !

Leave A Reply