Comment préparer son enfant à l’apprentissage de la lecture avec la pédagogie Montessori ?

6

Entre 2 et 6 ans, à un moment donné, l’enfant va commencer à intéresser aux lettres et aux mots. Tout comme certains enfants commencent à marcher à 10 mois et d’autres à 18 mois, le bon moment sera celui où l’enfant sera prêt. Chez certains, ce sera vers 2 ans et demi tandis que d’autres enfants en feront la demande vers 4 ou 5 ans. L’important étant de respecter le rythme de l’enfant. Grâce à la pédagogie Montessori, on peut l’aider à nourrir cet intérêt lorsqu’il se présente.

 

Le jeu «Je devine» (à partir de 2 ans et demi)

Panier jeu je devine - Montessori

La conscience phonologique est fondamentale dans l’apprentissage de la lecture. Le petit jeu «Je devine», inspiré de la pédagogie Montessori, va permettre à l’enfant de prendre conscience des sons entendus dans les mots.

Pour jouer à ce jeu, nul besoin d’investir dans un matériel coûteux : un panier rempli de petits objets du quotidien ainsi qu’un petit plateau suffisent. Le nom de ces objets devra commencer par tous les différents sons que l’on retrouve dans la langue française (a, b, c, an, in, ou, etc.).

Dans ce panier, on peut mettre tout type d’objet comme des jouets (Playmobils, petits animaux, petites voitures…) ou des petits objets (barrettes, élastiques, gomme, stylo..) tant qu’ils ne sont pas dangereux et que l’enfant est capable de les nommer. Lors d’un moment calme avec l’enfant, on sort 3 animaux, commençant par des sons différents, du panier. Par exemple on peut sortir un âne (son « a »), un camion (son «ke») et une voiture (son «ve»).

L’adulte les pose sur le plateau et demande alors :

– Mon petit œil voit un objet sur le plateau qui commence par le son «ve», tu me le donnes ?

Il est primordial de donner le son que fait la lettre et non son nom. Par exemple, pour le “v” l’adulte prononcera «ve» et non «vé».

Si l’enfant trouve la bonne réponse, il récupère l’objet et en sort un autre du panier. S’il ne trouve pas, et qu’il montre par exemple l’âne, il ne faut surtout pas insister sur l’erreur. On peut lui dire : Âne commence par le son «a», mais je voudrais que tu me donnes celui qui commence par le son «ve».

On peut continuer ainsi le jeu, tant que l’enfant en a envie. Par contre, s’il montre des signes de fatigue ou d’agitation ou qu’il n’a pas envie, il vaut mieux arrêter et reporter le jeu à plus tard.

Puis, lorsque l’enfant progresse, vous pouvez complexifier le jeu en lui demandant de deviner un objet (visible au début puis hors de sa vue par la suite) auquel vous pensez qui commence par un certain son. Vous pouvez également lui demander de trouver un objet dans le panier qui finit ou qui contient un son donné.

Au fur et à mesure, la conscience phonologique de l’enfant va s’améliorer et il y a de grandes chances qu’il demande souvent à jouer à ce jeu. Cela peut devenir un bon moyen d’occuper les enfants lors de trajets en voiture ou dans une salle d’attente.

Les lettres rugueuses Montessori (à partir de 3 ans)

Lettre rugueuses Montessori

Les lettres rugueuses Montessori se présentent sous la forme de planches en carton ou en bois sur lesquelles sont apposées une lettre dessinée dans un matériau rugueux comme du papier de verre par exemple. On distingue les voyelles des consonnes grâce à des planches de couleurs différentes.

Avant l’âge de 6 ans, l’intelligence de l’enfant est sensorimotrice, ce qui signifie qu’il a besoin de manipuler pour apprendre. En suivant le tracé de ces lettres avec son doigt, il va s’imprégner de leurs formes, ce qui facilitera grandement son apprentissage de l’écriture et la reconnaissance de celles-ci. Il est préférable de présenter les lettres à l’enfant, en plusieurs fois, par groupe de trois.

Il existe de multiples utilisations possibles de ce matériel, vous pouvez par exemple :

  • L’utiliser avec le jeu «Je devine» et demander à l’enfant de placer l’objet sur la bonne lettre en fonction du son demandé.

  • Proposer à l’enfant d’essayer d’écrire la lettre (d’abord avec le doigt puis avec un crayon) dans un petit plateau (assez profond) rempli d’une fine couche de semoule, de farine ou de sable.

  • Poser une feuille sur la lettre rugueuse et la colorier pour la voir apparaître en transparence sur la feuille.

Le matériel original se trouve facilement sur les boutiques Internet spécialisées dans la pédagogie Montessori mais coûte relativement cher. Si l’on souhaite se les procurer à moindre coût , il existe des coffrets  plus abordables.

Les alphabets mobiles (à partir de 4 ans)

Alphabet mobile Montessori

Une fois que l’enfant commence à bien reconnaître les lettres et leur sons, on peut lui proposer un alphabet mobile. Au départ, l’enfant va jouer avec les lettres et s’amuser à écrire des mots ou plutôt des suites de lettres qui n’auront pas forcément de signification. En lui lisant ce qu’il a écrit, on va l’aider à comprendre, au fur et à mesure, le principe syllabique : b + a= ba.

Puis dès que l’on sent l’enfant plus à l’aise, on peut lui proposer d’essayer d’écrire des mots qui ont un sens. Pour cela, on peut mettre dans un petit panier des objets ou des petites cartes représentant des mots de trois ou quatre lettres, qui s’écrivent de manière phonétique tel que : sac, col, lama, tipi, papa, fil, bus, vis.

En manipulant les lettres associée à leur son, l’enfant va progressivement lire ses premiers mots. Comme pour les lettres rugueuses, on peut trouver les alphabets mobiles sur des boutiques spécialisées. Il existe également des coffrets qui sont moins onéreux.

         Ces outils vont faciliter l’entrée de l’enfant dans la lecture. Et pour donner le goût de lire à un enfant, il faut surtout le mettre en contact avec des livres et ce dès le plus jeune âge. Souvent, les tout-petits ont une attention très limitée et n’écoutent pas vraiment les histoires. Ils ont bien plus envie de manipuler les livres. Dans ce cas là, on peut aussi partager un moment avec eux autour d’un livre comme un imagier (ce qui l’aide à développer son langage) ou un livre à toucher. Même tout-petit, on peut l’emmener à la médiathèque choisir un livre. Et quand il sera prêt, il faut lui lire des histoires. Et continuer même quand il saura lire car entendre lire va lui permettre d’enrichir son vocabulaire et, surtout, ce moment privilégié va l’aider à aimer les livres et à aimer lire. Il n’y a pas de secret, l’enfant apprend par imprégnation de son environnement. Plus un enfant sera baigné dans les livres, plus il y a de chances qu’il aime lire.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Laura est une maman Bretonne de trois petites miss de 6, 4 et 2 ans qui font l'école à la maison. Être maman de trois petites miss, c'est du sport ! Très curieuse, elle adore tester plein de nouvelles choses. Elle vous partage son quotidien de maman et de femme mais aussi ses astuces pour aider vos enfants à apprendre et les accompagner de manière bienveillante.

Discussion6 commentaires

  1. Excellent article, bravo ! J’ai adoré. J’y ai appris plein de choses du coup je vais faire ça pour mon fils quand il aura l’âge, il est encore bébé. Franchement top, une très bonne façon d’initier son enfant. Merci pour ces belles découvertes.

    • Merci beaucoup Fiona !!! Maria Montessori nous a légué une pédagogie pleine de ressources et vraiment bien pensée… Ça a bien marché ici avec les deux premières et la troisième commence doucement le jeu “je devine”. Je te souhaite plein de bons moments avec ton fils et que ça fonctionne aussi bien que chez nous.

  2. Génial, je vais rapidement tester le jeu des devinettes avec mon cadet. Il a 2 ans et quelques et il reconnait déjà quelques lettres, j’ai hâte de voir comment il va accueillir ce jeu !
    merci pour la découverte !

  3. J’adore cet article. Il faut aussi que j’essaie le jeu “Je devine” avec mon fils de 2 ans et demi. J’ai du mal à le garder concentré sur une activité très longtemps mais peut être que cette manière plus ludique m’aidera… 🙂

Leave A Reply