Interview : 24h dans la vie de Diane Martin, jeune entrepreneuse et créatrice de L’ingénieuse Paris

L'ingénieuse Paris (c) crédits photo : Evelyne / MamieVlin

Après un an d’interviews Girl and Geek, voici donc un nouveau format d’interviews : pour changer des questions classiques et traditionnelles, nous vous proposons de découvrir le quotidien des créatrices d’entreprise et de passer 24 heures à leurs côtés.

Aujourd’hui, nous vous proposons le portrait de Diane Martin, la créatrice de la très jolie marque de textiles chics et soyeux, L’ingénieuse Paris.

Vous voulez en savoir plus ?
Pour cela, il suffit de passer une journée avec Diane.

Mamie Vlin : Bonjour Diane et merci d’avoir accepté cette interview. Pour commencer, pourriez-vous vous décrire en quelques mots et nous parler aussi de votre entreprise ?
Diane : Bonjour ! Je m’appelle Diane et j’ai créé en janvier 2018 L’ingénieuse Paris, une marque de dessus et dessous Made in France. C’est à la fois des bodys et de la lingerie avec de la dentelle de Calais et du tulle Oeko Tex et des pulls entièrement tricotés à la main en matières naturelles. Les produits sont vendus en ligne sur le site de la marque : www.lingenieuseparis.com.

Cette marque s’inscrit dans le mouvement de la Slow Fashion, une mode conçue pour durer et qui oppose la qualité à la quantité : des éditions limitées, des créations uniques 100% dessinées à Paris.

La confection des bodys et des pulls est également 100% française. Il me tient à coeur de respecter une certaine éthique sur les conditions de travail et de production ainsi que sur la qualité du produit bodys : tulle et gousset en coton certifié Oeko Tex Standard 100, label qui est reconnu mondialement dans le domaine de la protection des personnes vis-à-vis des teneurs en substances indésirables. La dentelle est fabriquée à Calais, un des berceaux français de la dentelle. Les pulls sont composés d’Alpaga, de Mohair, de soie et/ou de laine : des matières douces, durables, naturelles et luxueuses.
Diane Martin, L’ingénieuse Paris (c) crédits photo : Germain Samson 
Mamie Vlin : Pour avoir eu la chance de pouvoir tester un de vos bodies, je confirme que la qualité est au rendez-vous. La soie et la dentelle sont extrêmement douces et raffinées, un produit haut de gamme, un bijou textile. Bref, je suis sous le charme, personnellement ! Passons ensuite à l’interview “24 heures dans la vie d’une femme connectée”. Nous avons hâte de découvrir votre journée-type ! 
Le matin
Diane : “Une sonnerie de réveil bien forte à 7h et je suis déjà debout. Je bois 1, 2 ou 3 cafés en lisant les infos, quelques articles de mode et de blogs de design (Deezen, Fubiz…). Après je prends ma douche, j’ai l’habitude d’utiliser avant mon shampoing et pour garder la tête bien au frais le masque Roots de Lush qui laisse une agréable odeur mentholée à la chevelure et pour le visage j’utilise Aqua Marina (toujours de chez Lush) qui nettoie et apaise les peaux sensibles.”

En allant au boulot
Diane :
Je travaille à domicile, j’ai un espace dédié pour la création et un bureau pour le reste. J’utilise beaucoup les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram, qui me servent à communiquer son mon site web mais aussi à répondre aux questions de mes clients et à rencontrer des partenaires professionnels. En général, je commence ma journée avec les mails à traiter et un point sur l’organisation et l’avancement des projets en cours. J’utilise beaucoup les to-do-List et j’ai aussi un gros agenda. Pour les urgences, je programme des rappels sur mon téléphone.”

A midi
Diane :
Habituellement je prends une pause déjeuner très courte, je me fais souvent une salade rapide (ex : mâche, roquette, tomates cerises et mozzarella) ou quelques crudités pour éviter le coup de fatigue pendant la digestion. Mon petit plaisir : les graines de courges juste grillées à la poêle que je parsème sur ma salade. Si j’ai un rendez-vous pour le déjeuner, j’aime beaucoup Frères Zhou à Boulogne-Billancourt, un restaurant asiatique avec beaucoup de préparations maisons, un très bon rapport qualité/prix et une serveuse adorable.”

L’ingénieuse Paris (c) crédits photo : Germain Samson

Et c’est déjà l’après-midi
Diane :
Je prends souvent mes rendez-vous en début d’après-midi, je me déplace toujours en transports en communs et à cette heure-là c’est assez calme et pratique. Je prévois tout de même toujours une bonne marge d’avance car je n’aime pas arriver en retard.

Pour les rendez-vous je sais déjà ce que vais porter quelques jours avant, avec toujours au moins une pièce confectionnée par mes soins.

Je n’ai pas réellement d’après-midi type, c’est très variable. Je peux très bien faire de la recherche de matières et des moodboards comme réaliser mes prototypes, diriger un shooting photo, ou gérer les tâches administratives. Disons que mon poste est très polyvalent et que cela dépend beaucoup de la période de l’année”.

Quand sonne la fin de la journée de boulot
Diane :
Je fais plutôt du sport le matin et le week-end à minima deux fois par semaine. Soit je vais courir, aup arc Montsouris ou au Bois de Boulogne. Soit je fais du sport en salle : squash, tapis de course, elliptique ou un peu de piscine au Forest Hill de l’Aqua boulevard. En général j’y vais et j’en reviens à pied, parfois à vélo. Mon petit rituel en fin de journée : j’adore cuisiner ! Je teste souvent de nouvelles recettes en écoutant de la musique (ma playlist Deezer).”

L’ingénieuse Paris (c) crédits photo : Germain Samson

Quoi de prévu pour le dîner
Diane :
Le plus souvent je mange à la maison. J’aime bien innover et je ne suis pas toujours de recettes. Une recette vite fait bien fait : des pommes grenailles, un poivron rouge, un oignon rouge, de l’ail en chemise, un filet d’huile d’olive et des épices tandoori, 20-25 min au four à 200°C.

Quand je cherche une recette en particulier en général j’utilise l’application Marmiton. Si je sors manger à l’extérieur, pour les occasions j’aime beaucoup deux adresses :

  • le Kigawa, rue du Château, une cuisine traditionnelle française revisitée par un chef japonais
  • et pour les plats italiens (mais il y a souvent de l’attente à l’entrée) la Pizzeria Popolare, rue Réaumur”.

Et l’extinction des feux
Diane :
La plupart du temps je ne suis pas couchée avant minuit. Je tricote souvent jusque tard le soir pour décompresser devant une série Netflix. J’utilise aussi beaucoup l’application Pinterest le soir, pour me détendre et développer ma créativité. Avant d’aller dormir, je jette un dernier coup d’œil à mon programme du lendemain”.

Et voilà, cette Interview “24h dans la vie d’une femme connectée” est terminée !

Je remercie chaleureusementDianed’avoir accepté (et tant patienter !!) la publication de cette interview et d’avoir répondu à mes questions.

Ce que Diane ne vous a pas révélé lors de cette interview, c’est son parcours : après un BTS en design de la mode et une année complémentaire au FCIL, Diane a travaillé au groupe 3 Suisses, chez Promostyl et Calzedonia. Finalement, c’est au tout début de l’année 2018 qu’elle s’est lancée et qu’elle a créé sa propre marque baptisée L’ingénieuse Paris, pour des dessus et des dessous, sensuels et féminins à souhait.

Pour découvrir les produits de la toute première collection de L’ingénieuse Paris, vous pouvez vous rendre sur le site Internet :www.lingenieuseparis.com.

Vous pouvez aussi vous tenir au courant de l’actualité de cette jeune marque à qui nous souhaitons sincèrement un bel avenir en vous abonnant à ces réseaux sociaux (Instagram et Facebook).

Nous avons eu la chance à la rédaction du webzine de pouvoir découvrir en vrai ces produits et nous avons été réellement conquises. Les matières sont vraiment belles, soyeuses et douces. Une très belle qualité. Les coupes parfaites et bien pensées.

 

L’ingénieuse Paris (c) crédits photo : Evelyne / MamieVlin
L’ingénieuse Paris (c) crédits photo : Evelyne / Mamievlin

Une de nos rédactrices a enfilé un des bodies de L’ingénieuse Paris et elle nous a décrit cette expérience : “moi qui n’aimais pas mon corps ces derniers temps, j’ai enfilé ce vêtement et j’ai eu la sensation d’une nouvelle peau, de redécouvrir ma féminité. C’était comme si le miroir me renvoyait une image de moi que j’avais oublié. Ce vêtement est vraiment d’une belle confection et d’une infinie douceur. J’ai été surprise de sa légèreté, je pourrais le porter tous les jours. Je me sens beaucoup plus femme depuis que je le porte et les vilains complexes que j’avais depuis ma dernière grossesse ont disparu, comme envolé lorsque j’ai ce vêtement sur moi. Comme par magie ! Une très belle expérience“.

Et vous, ça vous tente ? Vous connaissiez déjà L’ingénieuse Paris ?

Le mois prochain, nous vous proposerons une nouvelle interview 24h dans la vie d’une femme connectée, avec cette fois-ci le portrait d’une créatrice dans le domaine de la déco.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Written By
More from MamieVlin

Interview : 24h dans la vie de Diane Martin, jeune entrepreneuse et créatrice de L’ingénieuse Paris

Après un an d’interviews Girl and Geek, voici donc un nouveau format...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *