Captain Fantastic : un film qui fait du bien !

captain-fantastic
Crédit photo : www.les-crises.fr

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous un film qui m’a troublée en me questionnant sur mes choix de vie. J’espère que cette expérience vous plaira autant qu’à moi !

 

Captain Fantastic c’est un film pas comme les autres, dont on ressort différent. Sélectionné dans la catégorie Un Certain Regard au Festival de Cannes 2016, il raconte l’histoire d’une famille vivant dans une forêt perdue aux Etats-Unis, loin de toute civilisation.

On suit cette famille, son mode de vie (très) alternatif avec plein d’actes quotidiens auxquels on ne penserait même pas : chasser/trouver soi-même sa nourriture, construire sa maison, bref… Apprendre à être autonome et indépendant dans un milieu sauvage.

captain-fantastic
Crédit photo : www.allocine.fr

Ben, le père de famille un peu « tout-puissant », tient aussi à ce que ses enfants se développent intellectuellement et, pour cela, il les encourage à être autodidactes, à lire, à se questionner, à se forger une opinion personnelle en la confrontant à celle des autres et pour cela à argumenter.

Leur quotidien prend un tour bien différent quand ils sont obligés de retourner à la vie dite « civilisée ». Toute l’éducation transmise par le père s’entrechoque avec les sirènes de la société de consommation. Il y a alors plusieurs scènes cocasses autour de l’alimentation, de la rencontre amoureuse, etc…

Les enfants se sentent vite « inadaptés » à la vie normale et certains vont alors se rebeller contre les valeurs transmises par leur père. On sent alors un vacillement où chaque enfant va se positionner différemment face à ce choix entre ce qui leur a été transmis jusque là et ce à quoi ils se confrontent dans ce nouveau milieu.

Ce conte écologique a créé des « tourbillons » dans ma tête bien après que j’ai quitté la salle de cinéma. J’ai ressenti un énorme contraste entre les richesses intérieures valorisées dans la première partie du film et l’ostentation des richesses extérieures de la deuxième partie.

Ce qui m’a plu dans ce film, c’est qu’il est venu susciter chez moi plein de questions, de sensations et d’émotions très différentes : c’est un film qui m’a fait rire, qui m’a rendue triste mais qui a aussi su susciter chez moi un sentiment ambivalent. Celui d’un sentiment de liberté ET d’enfermement dans chacun de ces deux mondes pourtant opposés.

captain-fantastic
Crédit photo : www.come4news.com

En conclusion, ce film nous montre qu’il n’existe pas de « bon choix ». Simplement le choix que chacune d’entre nous fera pour avoir une vie qui lui ressemble.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
More from slowlifeisbeautiful

Captain Fantastic : un film qui fait du bien !

Aujourd’hui, j’avais envie de partager avec vous un film qui m’a troublée...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *