Tendance déco : succombez à la tendance des plantes suspendues

3

Une des tendances déco qui me plaît le plus en ce moment, c’est le phénomène des plantes suspendues. Mais comment faire exactement pour ajouter cette “green touch” dans notre intérieur ? Quel est le meilleur emplacement ? Et quelle plante choisir ? Cache-pot ou macramé ?

Si cette idée vous tente, mais que vous hésitez à vous lancer, voici quelques conseils : suivez le guide !

 

Je suis fan de plantes autant que de déco. Il y a toujours eu des plantes autour de moi et dans ma maison, c’était le premier objet déco de mon enfance (ma maman plaçait des fougères partout dans la maison !). Chez moi, vous en trouverez partout aussi : des petits choses vertes devenues grandes comme ce caoutchouc de 3m de long qui trône dans mon salon (!) ou comme ma petite collection de succulentes-naines.

La tendance en ce moment, c’est d’ajouter des plantes à suspendre. Et moi, forcément, ça me tente bien, mais je me pose pas mal de questions sur la procédure à suivre pour bien le faire et que le rendu soit vraiment joli.

Avant de se lancer, il faut déjà trouver le bon emplacement, la bonne façon de l’accrocher et surtout, la bonne plante. Avant de vous donner les quelques conseils que j’ai pu trouver ici et là pour accrocher une plante à suspendre chez vous, voici quelques inspirations et coups de cœur trouvés sur Pinterest :

Où accrocher sa plante à suspendre ?

Il faudra toujours choisir un endroit lumineux excepté bien sûr pour les plantes qui ne doivent pas avoir trop de lumière directe : devant une fenêtre donc, dans le salon, dans la cuisine ou encore dans une chambre (car contrairement aux idées reçues, on peut dormir avec une plante dans sa chambre, c’est expliqué ici).

Je vous conseille de trouver un coin que cette plante suspendue aménagera joliment sans gêner ni la visibilité, ni le passage.

Comment l’accrocher ? 

J’ai pu voir lors de mes recherches sur le net plusieurs façons différentes d’accrocher une plante suspendue :

  • Avec un crochet bien vissé au plafond
  • Une patère fixée au mur ou sur une porte de placard
  • A la tringle devant la fenêtre
  • A une barre de cuisine

Et avec plusieurs cache-pots de matières différentes. En images, ça donne ça :

Bref, vous constaterez qu’il y a vraiment multitude de choix pour le système d’accrochage. Choisissez ce qui vous semble le plus simple et le plus solide. Une patère au mur sera mon option à moi. Et une plante légère puisque je pense les accrocher dans ma cuisine sur un caisson tout blanc qui cache un compteur à gaz.

J’aime beaucoup l’utilisation du macramé pour le système d’accrochage : j’ai bien envie de tenter d’en fabriquer un moi-même pour mon projet à moi. J’ai d’ailleurs déjà trouvé plein de tutoriels pour le faire (ici, et ici aussi). Si j’y arrive, je vous montrerai le résultat et pourquoi pas un DIY en images (ou vidéo ?!).

Pour le choix du cache-pot, là encore, il y a plusieurs choix possibles : un joli pot en céramique (comme ici ou comme ceux de Caroline Gomez ci-desssus, mes préférés !) ou en zinc/bois/cuivre/métal etc… Je vous conseille de choisir en fonction du reste de votre déco et de vos goûts personnels.

Quelle plante choisir ? 

C’est peut être un des points les plus importants au final car si la plante n’est pas installée au bon endroit ou qu’elle n’est pas faite pour être suspendue, vous aurez fait tout ça pour rien…

Il vous faudra :

  • La choisir en fonction de l’emplacement prévu (très ensoleillé ou pas du tout)
  • Privilégier les plantes ayant besoin de peu d’eau comme les succulentes qui seront du plus bel effet dans une telle suspension
  • Ou encore une plante dégoulinante ou retombante comme la “chaîne de cœurs” (plus connue sous le nom de Ceropegia Woodii, idée trouvée chez Truffaut ici).

 

Vous pouvez n’en mettre qu’une seule ou au contraire, en aligner une dizaine, tout dépend de la place que vous avez, de la taille de la plante choisie et du reste de votre décoration. Vérifiez bien si vous créez un mélange de plantes qu’elles ont toutes les mêmes besoins en terme de soin et de lumière.

N’hésitez pas à poser des questions à votre fleuriste, à lui expliquer ce que vous souhaitez faire avec la plante et à lui demander comment l’entretenir.

Alors, succomberez-vous à la mode des plantes à suspendre ? 

J’espère que ce second article pour So Workin’Girls sur le thème des plantes suspendues vous plaira. J’envisage de vous parler assez souvent de plantes vertes ici car c’est vraiment un de mes autres passe-temps favori : par exemple, un article sur les terrariums ainsi que sur une sélection de belles plantes d’intérieur, ou encore sur la customisation de cache-pot, ça vous tente ? N’hésitez pas à commenter pour me le dire !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Evelyne est une réunionnaise d'origine qui vit à Paris. Elle a créé son blog D'une île à Paris il y a 7 ans, à l'origine pour partager des coups de coeur et des idées de sortie à la Réunion et à Paris. Aujourd'hui maman de deux enfants (Margaux, 4 ans et Louis, 2 ans), mais toujours un peu geek et (très) bavarde, elle rédige dès qu'elle peut des articles pour partager ses coups de coeur, des sélections déco, des idées de recettes, des bonnes adresses ou même de belles escapades.

Discussion3 commentaires

    • Ah chouette, je suis ravie de lire ton commentaire ! Savoir que cet article plaît et est utile, c’est vraiment chouette ! Si tu nous envoies une photo de tes cache-pots suspendus, nous pourrons peut être la partager sur la page fbk de SWG !!! Merci pour ton petit mot et à bientôt

Leave A Reply