Voyage en SF #1 : Le Guide du Voyageur Galactique

0

Pour ce premier voyage dans les contrées de la Science Fiction je vous invite à découvrir une œuvre monumentale, que dis-je ! Fondamentale, qui a eu un succès fou et a encore beaucoup d’influence dans la pop culture actuelle, j’ai nommé, H2G2 !

 

L’œuvre, son auteur, son adaptation

Douglas Adams, H2G2
Source : Wikipedia

H2G2 est la contraction du titre original, The HitchHiker’s Guide to the Galaxy, Le Guide du Voyageur Galactique en Français, écrit par Douglas Adams. Il s’agissait à l’origine d’une série radiophonique qui a ensuite été publiée sous forme de romans en 1978. L’œuvre a été adaptée sur des tas et des tas de supports mais nous n’allons ici nous contenter que du premier tome de la trilogie en cinq tomes (oui) et du film sorti en 2005 et réalisé par Garth Jennings. D’une part parce que je fais ce que je veux, et, d’autre part, parce que l’œuvre est si monumentale que l’article serait terriblement long (et aussi parce que je n’ai pas encore tout lu).

Le pitch

H2G2
Source : Sens critique

On suit les aventures d’Arthur Dent, un anglais très anglais, dont la maison doit être détruite parce qu’elle se trouve sur le chemin que doit emprunter une future déviation d’autoroute. Ses malheurs ne s’arrêtent cependant pas là : alors qu’il s’allonge devant un bulldozer pour empêcher la destruction de sa maison, son ami Ford Prefect lui rend visite et lui apprend que la Terre va bientôt être détruite elle aussi. Dix minutes plus tard, en effet, les Vogons encerclent la planète et annoncent à sa population qu’elle se trouve sur le chemin d’une future voie express galactique. Ford Prefect, qui est en fait un astrostoppeur natif d’une petite planète de Bételgeuse, sauve la vie de son ami et embarque dans un vaisseau Vogon. Et c’est à ce moment que commence les aventures d’Arthur Dent à travers l’Univers…

Pas de Panique !

Comme ce résumé chaotique vous l’a peut être fait sentir, l’histoire est rocambolesque à souhait. Le roman est un concentré d’humour anglais, très anglais, qui rappellera beaucoup les films et sketchs des Monty Python à ceux qui s’y sont déjà perdus. Et cela n’est pas étonnant puisque Douglas Adams a travaillé avec eux sur plusieurs de ses sketchs. Au-delà de l’humour omniprésent, qui pourra par ailleurs irriter certains, H2G2 pose des questions très intéressantes sur des tas de choses. Prenons l’exemple le plus parlant et le plus connu pour celui qui est habitué aux pérégrinations sur l’Internet : La Grande Question sur la Vie, l’Univers et le Reste et sa réponse. Les passages qui les évoquent, dont je ne vous révélerais pas les tenants et aboutissants, posent des réflexions très intéressantes à propos de nous autres les humains, de notre place dans ce monde, de notre mode de pensée… et du Reste.

L’adaptation au cinéma

Le guide du voyageur galactique Film
Source : Allociné

En ce qui concerne l’adaptation cinématographique je suis assez mitigée. Dans les points positifs je retiens surtout l’incarnation d’Arthur Dent par Martin Freeman qui est notamment connu pour ses rôles dans le Hobbit ou dans la série Sherlock. En toute objectivité, bien sur, je trouve cet acteur génial. Je connais très peu le reste du casting ce qui révèle le niveau abyssale de ma culture cinématographique mais que j’assume pleinement. Bref. Le film n’adapte que le premier tome de la trilogie en la simplifiant énormément tout en y apportant quelques ajouts. Ayant regardé le film quelques vingt minutes après avoir fermé le roman j’ai pu assez aisément me rendre compte de toutes ces modifications. On ne peut pas vraiment en vouloir au film d’avoir largement simplifié une œuvre terriblement foisonnante de n’importe quoi mais reste que ça fait perdre quelques éléments plutôt importants. Mais, selon moi, une adaptation est à prendre comme une œuvre à part entière que nous ne devons pas toujours ramener au produit original. Les images que vous verrez à l’écran ne seront jamais au niveau de celles qu’aura produites votre imagination pendant la lecture et vous serez donc invariablement, ou presque, déçus.

Dans tous les cas, si vous voulez vous demander à chaque virgule « mais qu’est ce que je suis en train de lire » ou, à chaque minute de film, « mais qu’est ce que je suis en train de regarder », je vous recommande chaudement H2G2, une œuvre drôle, intelligente et excessivement riche.

42

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La Sophie est une rédactrice Culture dans l'équipe de So Workin' Girls. Elle vous parlera de tout et peut-être même de n'importe quoi . Son alimentation est essentiellement constituée de livres en tout genre et de chocolat. Elle sélectionnera cependant des aliments de la famille des geekeries à lires et autres ouvrages faits de vignettes. En effet les belles images et les drôles de mots sont idéaux pour son métabolisme et sa croissance, bien que nous ayons des doutes quant à la possibilité qu'elle puisse encore grandir un jour. La Sophie est propre et a un poil sable très soyeux.

Leave A Reply