Made in Japan VS Made in Korean : La politesse

Les différences de culture entre le Japon et la Corée du Sud

Le Japon est très connu pour sa politesse légendaire, mais la Corée du Sud également est très polie. En fait, soyons réalistes, les pays asiatiques en général ont la politesse dans la peau. Mais quelles sont les différents niveaux de politesse ? Parce qu’être polie en Corée n’est peut-être pas la même chose qu’être polie au Japon… C’est parti pour un Made in Japan VS Made in Korean sur la politesse !

En Corée du Sud, le respect va toujours vers la personne la plus âgée. Attention, quand je dis « plus âgée », ce n’est pas de 50 ans. Il suffit d’un an de plus pour que le cadet vous respecte. Les coréens ont alors des mots bien précis pour appeler les différentes personnes. Si vous êtes une femme et que votre amie (ou pas d’ailleurs) est plus âgée que vous, vous l’appellerez Unnie. Unnie signifie tante en coréen. Vous pouvez tout simplement l’appeler Unnie ou ajouter son prénom devant. Il est très irrespectueux de ne l’appeler que par son prénom, surtout si vous n’êtes pas proche d’elle. Ensuite, si vous êtes une femme et que vous vous adressez à un homme plus vieux que vous, ce sera Oppa. Oppa signifie grand-frère et est extrêmement usité en Corée. Qui n’a jamais entendu les fangirls coréennes hurler à leurs idoles : « Oppaaaaaaaaaa ! » ? On continue, si vous êtes un homme maintenant et que vous vous adressez à une femme plus vieille que vous, ce sera Noona. Noona signifie grande-sœur. Avoir une Noona en Corée est très, hum… intéressant. Quand je dis « avoir une noona », cela signifie être en couple avec une femme plus vieille que soit. Et enfin, si vous êtes un homme et que vous vous adressez à un homme plus vieux que vous, ce sera Hyung. Alors, il existe encore beaucoup de marques de respect. Ce qu’il faudra retenir est que l’âge est quelque chose de très important en Corée du Sud ! Une dernière chose, toujours prendre ce qu’on vous donne avec vos deux mains. En vous inclinant légèrement (surtout dans le monde du travail).

(c) Beauté Coréenne – Overblog

En ce qui concerne le Japon, c’est assez différent. Peu importe l’âge, tout le monde se trouve au-dessus de vous. Vous allez donc utiliser ce qu’on appelle la forme -masu. Tous vos verbes vont se terminer par ce « suffixe ». C’est une des marques principales de politesse, mais c’est loin d’être la seule. Les japonais ont réputation à être d’une politesse excessive, c’est la réalité. Lorsque deux japonais se disputent dans la rue, ce sera toujours avec respect et en utilisant les formes de politesse. Un japonais ne refusera jamais quelque chose directement. Il ne répondra jamais NON à une question. Il préférera d’autres formulation telle que « je ne sais pas trop », « j’aurai bien voulu, mais… ». Dans certaines régions (Kyoto ou Osaka), la façon de réagir est différente. Veillez bien à assimiler les coutumes pour ne pas faire tâche ou choquer notre pauvre nippon. Par exemple, si une femme (à Osaka) vous propose de reprendre du gâteau, ce n’est que par pure politesse. Elle s’attend à ce que vous refusiez poliment (on ne dit pas non, merci en japonais mais bien, je n’ai plus faim). Si vous en reprenez, elle se sentira outrée.

(c) www.psychologies.com

Au final, les coutumes sont bien différentes d’un pays à l’autre. Bien que l’Histoire de la Corée du Sud et celle du Japon soient très liées, l’influence ne s’est pas élargie à leur culture qui reste propre à chaque pays. La politesse n’est qu’un exemple parmi d’autres montrant que le monde n’est pas uniforme et sans goût. Parce que c’est bien cette diversité qui rend la vie unique !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Written By
More from Amelia

Natsumi Aida, une mangaka spécialisée dans un nouveau genre ?

Créatrice de Virgin Complex et CLASS, deux One-Shot, Natsumi Aida obtient le succès...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *