Être belle à l’extérieur par l’intérieur : le régime Paléo

1

Je dois vous dire quelque chose : j’ai toujours eu un gros problème avec mon alimentation. J’ai été anorexique à 16 ans, puis boulimique à 18 ans avant de me lancer dans un “grand 8” incessant et de voir mon poids varier de 15 kilos.
Récemment, on m’a découvert une bactérie à l’estomac qui m’empêche de digérer certains aliments. Pour moi qui adorait le fromage, la charcuterie… ça a été un coup dur. Sans compter que j’étais très pâle, j’avais les yeux vitreux… Bref ! Vous aurez compris que je n’étais pas bien en forme. J’ai consulté près de 10 spécialistes pour trouver le régime alimentaire qui me correspondrait mais sans succès. Je finissais pas craquer méchamment ou encore de retomber dans mes vieux démons d’anorexie.
Un matin, j’en ai eu assez de tout cela. J’étais fatiguée de me sentir mal tous les matins et de polluer mon corps. J’ai donc décidé de me renseigner par mes propres moyens. Et j’ai fait une belle rencontre : Anna. Anna est une fille que j’ai rencontré en formation et qui suivait le régime paléo. J’étais réellement sceptique au début mais elle m’a conseillé de m’y essayer pendant un mois. Ça a changé ma vie et je veux vous faire partager cela.

Tout d’abord, le régime paléo, c’est quoi ?

En fait, le mot “régime” est très mal utilisé. Je ne dirais pas que c’est un régime mais plutôt un nouveau mode de vie ! Le but est de revenir à nos réflexes primaires et de ne plus consommer les produits transformés et toxiques de notre nouveau monde.

Le principe est simple : on ne mange que ce que l’on peut trouver dans la nature. Exit donc les céréales du petit déjeuner, les bonbons, le chocolat, les produits laitiers…

Je sais que cela peut sembler un peu difficile ainsi mais je pense que l’on est bien trop habitués à consommer des produits de grande distribution et que l’on a oublié la véritable richesse de la terre. Ce type d’alimentation a été suivi pendant 2 000 000 d’années par nos ancêtres sans changement. Puis, pendant 10 000 ans, nous avons découvert l’agriculture et les produits laitiers. Les ennuis ont commencé à ce moment. En tout cas je le pense. Sans parler de l’arrivée des produits dérivés et transformés au début du 20ème siècle.  Bref, vous aurez compris que nous n’avons pas réellement choisi la voie de l’amélioration.

Mais dans la pratique, je fais quoi ?

Il faut commencer par faire un grand ménage dans vos placards. Bien sûr, ne jetez rien ! Ce n’est pas parce que vous avez décidé de changer de vie que vous ne pouvez pas faire profiter vos voisins de toute cette nourriture, aussi mauvaise soit-elle !

Alors on vire les céréales, les gâteaux, les bonbons, le chocolat, le pain de mie, le fromage, les yaourts… En gros tout ce que vous ne pourriez pas trouver dans la nature en vous promenant.

Voici la liste des aliments auxquels vous aurez droit :

  • La viande : rouge ou blanche mais si possible non issue “d’élevage à viande”
  • Les poissons
  • Les légumes de toutes sortes
  • Les fruits acides (pomme, poire…)
  • Les fruits à coques
  • Les huiles naturelles (huile de coco…)

Je sais que cela peut sembler assez court mais vous allez très vite vous y faire !

regime-paleo-2

Mais je ne sais pas si je tiendrai ?

Nous y sommes. Ce moment où l’on doute de nos capacités à tenir ce type de mode vie.

Alors après vous avoir fait le topo, je vais vous le dire : NON, vous n’avez pas à le tenir à la lettre jusqu’à la fin de vos jours.

Je vais être honnête avec vous, j’ai été absolument tenace la première semaine, puis j’ai rajouté quelques petites choses pour me permettre de tenir : un bol de céréales de temps en temps, du riz…

Je pars du principe que la vie est tout de même relativement courte et qu’il faut savoir profiter ! Mais tout en faisant du bien à son corps. Je vous conseille donc de vous faire plaisir de temps en temps mais de façon raisonnable ! Ne mangez pas un paquet de biscuits entier ou un pot de pâte à tartiner, mais écoutez votre corps et stoppez lorsqu’il est rassasié.

Quels résultats je peux espérer ?

En un mois, j’ai eu des résultats assez bluffants je dois dire. Malgré mes petits écarts, j’ai perdu quelques kilos mais j’ai surtout vu un changement sur mon bien être :

  • Une plus jolie peau : pores resserrés, moins de boutons, teint frais
  • Une meilleure forme : beaucoup plus d’énergie le matin
  • Un meilleur transit : plus de problèmes d’estomac, ni d’intestin
  • Un corps plus ferme : moins de cellulite, ventre plat

C’est pour cette raison que je continue ce “régime” pendant un bon moment. Je pense que quelques sacrifices valent bien la peine d’être faits lorsqu’ils apportent autant de bien être, non ?

En conclusion, je pense que ce mode de vie est enfin celui qui me correspond en tout point. Bien sûr, je pense que cela est propre à chacun et que le régime paléo ne peut pas convenir à tout le monde. Il faut une volonté de fer si vous voulez le suivre à la lettre.
Pour ma part, je vous conseille de l’adapter en fonction de votre mode de vie. Par exemple, je m’autorisais deux repas par semaine où je m’autorisais un aliment interdit. Mais les bénéfices sont tels que je sais que je garderais ce mode d’alimentation toute ma vie.
Un dernier conseil cependant : prévenez votre familles et vos amis. Cela sera bien plus simple à gérer lors de vos sorties !

Pour en savoir plus : http://paleo-regime.fr/

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Jeune passionnée de 25 ans, j'ai découvert le monde de la beauté et du bien être un peu tardivement. Aujourd'hui, je m'oriente vers une consommation naturelle et saine, que ce soit pour mes soins ou ma nourriture. J'ai créé "La vie en Plume" pour partager et aider. Mon inspiration ? Sissy Mua avec son corps de rêve et sa gentillesse. Mon objectif ? Vous faire découvrir mon monde simplement et avec amour !

DiscussionUn commentaire

Leave A Reply