La DME – partie 1 : c’est quoi donc ?

2

La DME, c’est la Diversification Menée par l’Enfant, on peut également l’appeler l’alimentation autonome ou consciente, la diversification alimentaire autonome, ou encore en anglais « baby led weaning ». Un bébé découvre tout par la bouche, c’est ce que les savants appellent le « stade oral ». Vous l’avez sans doute remarqué, dès qu’un tout petit voit un objet et qu’il essaye de l’attraper, il commence à ouvrir les lèvres et sortir sa petite langue. Et dès qu’il le peut, il le fourre dans sa bouche, le lèche, le tète et fini par le lâcher, non sans y avoir laissé un bon demi-litre de bave ! Le petit enfant a donc la capacité de mener des choses à sa bouche. C’est pourquoi, le principe de la DME est de le laisser découvrir la nourriture de cette façon, par lui-même.

Les règles de la DME

  • Pour commencer la DME, il faut que votre bébé soit curieux et attiré par la nourriture dans votre assiette. S’il ne montre pas d’intérêt, c’est qu’il n’est pas prêt, en général, c’est vers 5-6 mois.

  • L’enfant doit se tenir bien droit pour pouvoir manger. Ce qui coïncide avec l’âge précédemment cité ! Sur les genoux d’un adulte ou sur une chaise haute, peu importe, tant qu’il est à la verticale.

  • Il faut que le bébé attrape seul les aliments et les mette à la bouche sans aide, il ne faut pas le forcer, il faut le laisser décider et donc seulement les poser à sa portée.

  • Les morceaux doivent être suffisamment gros pour une bonne prise en main. L’idéal au début est de proposer des bâtonnets. Facile à faire avec concombre, courgette, carotte, fromage type comté, melon, pomme, viande… de nombreuses possibilités s’offrent à vous.

  • Proposez à manger à votre petit lorsque vous êtes à table vous-même, pour qu’il mange la même chose que vous, cependant, il est important de ne pas saler sa part.
  • Pour être dans de bonnes dispositions, bébé ne doit pas être trop fatigué ni avoir trop faim, sinon il sera trop énervé pour profiter de ce que vous lui proposez.
  • C’est principalement le lait qui nourrit l’enfant à cet âge-là, il faut continuer à l’allaiter à la demande ou lui donner les préparations en poudre sans changer les habitudes. La diversification est faite pour découvrir plus que pour nourrir au début.
  • N’oubliez pas de lui proposer à boire, de l’eau uniquement, pas de sirop ni de jus de fruits trop sucrés. Faites-le boire au verre doucement ou laisser-le boire au biberon/verre à bec s’il en a l’habitude.
  • Il y a des produits à éviter bien sûr : tout ce qui contient du sel ou du sucre ajouté, les plats préparés industriels, les produits trop gras ou ceux qui cumulent les trois (sel, sucre et graisse) comme dans les “fast food”. Il faut éviter également le miel, les œufs peu ou pas cuits (s’ils sont bien cuits pas de problème), les fruits de mer, les fruits à coque, les choses trop épicées…
DME morceau de pomme
Petites mains de 6 mois découvrent la pomme

Les inquiétudes face à la DME

  • Il va s’étouffer” C’est la première inquiétude de tous parents. Si on donne un gros morceau on s’imagine directement que l’enfant va l’avaler d’un coup et s’étrangler mais c’est tout le contraire… Si c’est l’enfant qui gère ce qu’il met dans sa bouche, il sait exactement ce qu’il fait. Quand un bout d’aliment le gêne, il va avoir un puissant réflexe nauséeux qui va faire ressortir le morceau. Il va également s’aider de sa langue, muscle très puissant pour le ramener à l’avant de sa bouche et le recracher. C’est assez impressionnant la première fois, ça fait peur mais il faut faire confiance à son bébé, il est tout à fait capable. Le risque d’étouffement est presque plus important avec des purées que l’on donne à la cuillère, puisqu’on force l’enfant à prendre une quantité que l’on a décidé pour lui…
  • Il n’a pas de dent” C’est un questionnement qui revient souvent aussi. Pourtant il n’y a pas d’inquiétude à avoir à ce sujet… Pas besoin de dents, les gencives sont très puissantes, elles écrasent les aliments et la salive aide beaucoup à ramollir ce que bébé a dans la bouche.
  • “Il ne mange presque rien comme ça”, “on ne sait pas la quantité qu’il ingurgite”. Je le répète, il faut bien se dire qu’au début de la diversification, c’est le lait qui nourrit l’enfant. L’introduction de nourriture solide est à prendre comme une découverte des aliments, et un éveil des 5 sens ! Et puis selon ma pédiatre, experte sur le sujet, les enfants régulent et équilibrent leur alimentation et leurs besoins, sur trois jours… Ce que je constate effectivement avec mes loustiques : parfois, lors d’un repas, ma fille, de 9 mois, se rue sur les légumes et dédaigne la viande. Le lendemain, elle se gave de viande et ne touche pas un légume. C’était quelque chose qui me tracassait avec mon cadet qui a maintenant 2 ans, mais j’ai appris à lui faire confiance et accepter le fait qu’il mangeait ce dont il avait besoin.
  • “Et les risques d’allergie dans tout ça ?” On peut introduire tous les aliments, même les fraises ! (sauf ceux de la liste des produits à éviter, cités dans la partie “règles” de cet article). Il suffit d’introduire les nouveautés une par une, de préférence le midi, pour observer une éventuelle réaction allergique. Si vous avez des cas dans votre famille il est recommandé de consulter un professionnel avant.

DME kiwi

 

 Si vous êtes prêt à faire confiance à votre mini, donnez-lui l’opportunité de découvrir les plaisirs de la table en autonomie. Je l’ai pratiqué avec mon fils cadet et ma petite dernière et je constate des différences avec leur grand frère, qui a été nourri de façon passive, à la cuillère. La DME apporte de multiples avantages que je vous exposerai le mois prochain dans la deuxième partie de cet article. En attendant, je vous souhaite de jolis moment à table en famille !

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Maman de trois marmots, elle aime échanger et partager autour de son expérience d'allaitement et de la pratique de la Diversification Menée par l'Enfant, deux sujets qui la passionnent ! Professeur documentaliste, elle est également dingue de littérature jeunesse et grâce à ce métier, elle peut passer beaucoup de temps avec ses enfants. Lecture, jeux de société, activités manuelles, elle est aussi devenue blogueuse pour partager ses coups de cœur...

Discussion2 commentaires

  1. Je suis tout à fait d’accordavec roi. Je laisse mon fils découvrir et non pas se nourrir (car certaines personnes pensent que dès qu’on commence la diversification alimentaire le lait n’est plus obligatoire, j’ai vu des gens qui pensent comme ça et c’est effrayant !) J’avais peur qu’il s’étouffe mais non bon sauf une fois il a croqué un petit bout et l’a avalé, il est resté dans sa gorge et hop il a vomi, du vrai vomi. J’étais choquée, le corps est tellement bien fait ! Le morceau était donc ressorti. Maintenant avec ses dents il croque carément. Il aile beaucoup les fruits

  2. Pingback: 3 trucs de bébés qui heureusement passent avec l'âge - Partie 1 - So Workin' Girls

Leave A Reply