L’apprentissage de la propreté

3

Les beaux jours arrivent, pour certains la rentrée se profile à l’horizon et avec elle la pression de l’apprentissage de la propreté pour la fin de l’été. Alors si votre bambin est âgé de plus de 18 mois, ou que vous le sentez prêt, il va devoir apprendre à aller sur le pot où sur les toilettes et abandonner progressivement ses couches.

 

Repérer les signes qui indiquent que l’enfant est prêt :

Un enfant est prêt à aller sur le pot à partir de l’âge de 18 mois à 2 ans en général. Pour que cet apprentissage ait toutes les chances de fonctionner, votre enfant doit être prêt physiologiquement mais aussi psychologiquement. Certains le seront à 18 mois d’autres à 3 ans, mais surtout pas de pression : à 15 ans plus aucun n’aura de couches, ça je peux vous l’assurer !!!

Les signes principaux qui indiquent qu’un enfant est prêt sont :

  • Il sait monter et descendre les escaliers en alternant les pieds (il maîtrise ses sphincters)
  • Il est capable d’exprimer qu’il a fait pipi ou caca dans sa couche (il a conscience de ses besoins)
  • Il demande à aller sur le pot (il est capable de l’exprimer de manière compréhensible sinon intelligible)

La première étape est bien-sûr de lui enlever les couches et de lui laisser les fesses à l’air ou en culotte juste la journée et uniquement à la maison en gardant une couche pour les moments de sommeil et les sorties. Et de préparer la serpillière !

Au début, il va y avoir un paquet d’accidents et c’est tout à fait normal !!! Votre enfant risque à un moment de vous redemander de lui mettre une couche, certains diront de ne pas revenir en arrière, je ne suis pas de cet avis. Je pense qu’il faut laisser l’enfant gérer cet apprentissage à son rythme. Lui permettre de savoir qu’il a le droit de remettre une couche augmentera sa confiance en lui et en sa capacité d’y arriver. C’est lui montrer qu’il a le droit d’essayer et de ne pas réussir du premier coup. Dans ce cas là, on lui remet une couche et on retente le lendemain ou la semaine suivante…

Alors bien-sûr, il y a la pression de la rentrée qui approche mais il ne faut surtout rien forcer car cela risquerait de retarder l’apprentissage ou de créer des problèmes ultérieurs.

Que lui proposer ?

  • Le pot

Le pot peut parfois être plus rassurant pour certains enfants qui pourraient avoir peur de tomber dans les toilettes (même avec un réducteur). Il en existe de plusieurs sortes :

  • Le pot tout simple :

Pot tout simple

Il peut être composé d’une ou deux parties (plus pratique à manipuler pour vider son contenu dans les toilettes en toute autonomie).

 

 

 

  • Le pot “Pourty” :

pot pourty

Fait d’une seule pièce et équipé d’un bec verseur, il est aussi très pratique pour verser le contenu dans les toilettes sans en renverser…

 

 

 

  • Le pot “musical” :

pot musical

Un peu gadget, il peut être motivant pour certains enfants un peu réticents à l’idée d’enlever les couches. Lorsque l’enfant fait pipi une petite musique se déclenche ce qui incite l’enfant à recommencer.

 

 

  • L’urinoir amovible avec un petit moulin

Urinoir amovible petit moulin froogy

Un peu sur le même principe que le pot musical, c’est un pot spécial petit garçon en forme d’urinoir de grand. Il se ventouse au mur et une partie se détache pour vider le pipi dans les toilettes. Il est équipé d’un petit moulin qui tourne lorsque le petit garçon fait pipi dessus. Il est assez motivant en revanche, il faut faire attention à ce que l’enfant fasse pipi au-dessus du moulin et non au dessous car sinon il risque de se faire éclabousser.

  • Le réducteur

reducteur-de-toilette-anatomy_ tigex

Certains enfants ne voudront pas aller sur le pot et préféreront aller directement sur les toilettes comme leurs parents ou leurs grands frères ou sœurs. Le réducteur va permettre de réduire la taille de l’ouverture pour s’adapter à la taille des petites fesses de nos bébés et ainsi les empêcher de tomber dans la lunette. On peut placer un réducteur sur les toilettes ou utiliser une lunette avec un réducteur intégré. On peut aussi se munir d’un petit marchepied pour aider l’enfant à monter sur les toilettes et favoriser son autonomie.

  • L’escalier pour toilette

 Réducteur de WC Kiddyloo

Il s’agit d’un réducteur de toilette avec un marche-pied intégré. Plus stable qu’un simple réducteur avec marchepied séparé, il sera particulièrement adapté aux enfants qui présentent un peu d’appréhension à l’idée de monter sur les toilettes.

 

Quelques petites astuces pour faciliter son apprentissage

  • Placer des livres ou des petits jouets à coté de son pot

Le temps peut sembler parfois long pour un tout petit entre le moment où il s’assoit sur le pot et le moment où il va réussir à faire pipi ou pire caca. Lui laisser quelques petits jouets ou un livre à feuilleter à coté de son pot ou des toilettes l’aidera à passer le temps et l’incitera à rester sur le pot le temps nécessaire.

  • S’aider des livres

Lui lire des histoires en rapport avec l’acquisition de la propreté pourra l’aider à s’approprier cet apprentissage et le faciliter. Il en existe de toutes sortes et qui abordent le sujet sous différents angles.

  • Lui mettre des vêtements facile à enlever

Durant cette période, mieux vaut oublier les vêtements difficiles à enfiler et préférer les robes ou leggings  pour les petites filles et les pantalons sans boutons en général pour les petits garçons. Plus le vêtement sera facile à enlever pour l’enfant, plus grande sera son autonomie dans cet apprentissage, et moins il y aura d’accidents.

  • Le tableau de récompenses

Pour motiver votre enfant à quitter ses couches vous pouvez installer une petite feuille au mur dans vos toilettes où l’enfant pourra coller une gommette de son choix chaque fois qu’il ne fera pas dans sa couche. Reste à choisir les gommettes en fonction de ses goûts pour le motiver encore plus.

  • Laisser le pot à portée de main

C’est compliqué pour un tout petit d’analyser ses sensations et de savoir quand c’est le moment de s’arrêter pour aller faire pipi ou caca. D’autant plus s’il est pris dans un jeu passionnant et qu’il doit traverser la moitié de la maison pour aller aux toilettes ou pire quitter sa partie de foot dans le jardin, il risque fortement de retarder le moment fatidique et l’accident risque d’arriver. En lui laissant le pot tout prêt de lui, on lui permet à la fois de se rappeler qu’il n’a plus de couches et qu’il doit aller sur le pot et d’avoir le temps d’y aller avant qu’un accident se produise.

  • La propreté à l’extérieur de la maison

Votre enfant n’a presque plus d’accidents à la maison, il est temps de tenter vos premières sorties. Avec les premières sorties vient le stress de l’accident alors mieux vaut prévoir quelques rechanges dans le sac. Pour la voiture, un solution qui marche assez bien tant que l’on est pas sur que l’enfant sera capable de demander ou de se retenir est de placer un sac poubelle recouvert d’une serviette sur le siège auto et de toujours avoir un petit sac en plastique à portée de main au cas où…

pot potette
Source : www.potetteplus.fr

Si votre enfant ne veut faire que sur le pot et que vous devez faire un long trajet en voiture par exemple, il existe une solution bien pratique surtout pour les petites filles qui ne peuvent pas faire pipi debout ou pour un caca inopiné : c’est le pot de voyage Potette Plus. C’est un pot de voyage pliable 2 en 1. Il est super pratique, car il se transforme à la fois en pot avec un sac jetable pour récupérer le pipi ou le caca et le jeter proprement et en réducteur de toilette.

Alors maintenant, on observe son enfant, on souffle un grand coup et on sort la serpillière avant de remplacer la couche de notre bébé par une super culotte (à l’effigie de son héros préféré pour renforcer encore la motivation !!!) et on lui fait confiance. Et surtout on est patient c’est un apprentissage qui peut demander du temps, même si l’enfant est prêt, et qui comme tout apprentissage aura ses ratés.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Laura est une maman Bretonne de trois petites miss de 6, 4 et 2 ans qui font l'école à la maison. Être maman de trois petites miss, c'est du sport ! Très curieuse, elle adore tester plein de nouvelles choses. Elle vous partage son quotidien de maman et de femme mais aussi ses astuces pour aider vos enfants à apprendre et les accompagner de manière bienveillante.

Discussion3 commentaires

  1. Super article ! J’ai eu la chance que tout se débloque d’un coup. Monsieur Chouchou s’est décidé du jour au lendemain à aller non pas sur le pot, mais au toilettes, comme un grand ! Et en une semaine, couche sèche pendant la sieste et pendant la nuit !

Leave A Reply